Retour dans la Steppe

 

Voilà bien longtemps que je voulais continuer de raconter nos recherches en Mongolie, mais comme tout voyage, il faut une phase de digestion non négligeable pour tout assimiler !


 ☞ La prochaine croisade : le premier article, quelques jours avant le départ, pour expliquer la mission anthropologique !

☞ Tromper les démons : l’article un peu Hors série de la mission, avec une histoire incroyable !


Tout a commencé le 28 juin au matin. Après 11h de vol, nous avons sauté dans un UAZ (mini van ci-dessous) pour 7 heures de piste afin de retrouver Dariya ☜ (partie en avance dans la steppe pour les préparatifs) et toute l’équipe Mongole pour attaquer la mission TAMIR 2017.

 

 

Dariya est la personne sur qui repose les relations Franco-Mongoles ainsi que l’intégralité de la mission. En plus d’avoir un doctorat en Histoire et Archéologie, d’avoir co-écrit un livre ☜ sur l’histoire de la Iakoutie (son pays d’origine), et de parler 4 langues de manière courante (dont le Mongole), elle possède un caractère de feu qui fait qu’on ne lui chie pas si facilement dans les bottes… Chose forte utile pour collaborer avec une équipe de 30 Mongoles et un nombre de femmes très faible (la structure sociale Mongole est en passe de changer mais elle reste tout de même assez ancienne au niveau des relations hommes/femmes). Il vaut mieux être bien accroché pour les négociations !

 

Le plan initial de cette mission était de finaliser la partie Est de la Nécropole de Tamir.

Cette année, pour parfaire le tableau, nous avons entres autres, essuyé une tempête de sable qui a arraché la yourte de notre cuisinière, mangé une chaleur de buffle, apprécié un débarquement de crotales de forts beaux gabarits, et personnellement, j’ai goûté à ce que l’on pourrait appeler un « transit interuptus regurgitatum fatalis » ou plus simplement une indigestion de malade (je soupçonne un bocal de champignons au vinaigre ayant séjourné sur la table à manger par 40°C à l’ombre). Je fus, ce matin là, d’une efficacité incroyable sur le terrain.

 

 

Avec un visage pouvant proposer un camaïeu de Blanc et de vert, rehaussé d’une variante « yeux blancs révulsés », mon cerveau était tel un écran TV dans les années 80 affichant la mire de fin des programmes télévisés. Grosso modo, j’ai passé ma matinée à dégueuler dans la steppe en me battant contre les taons et les chevaux qui broutent. Un véritable régal !

 

Heureusement cela n’a rien empêché car l’équipe Mongole était sur-vitaminée, composée de 20 étudiants frais et prêts à attaquer un programme appelé  : « On se fait péter les tombes les plus profondes de la nécropole car ce sont les tombes les plus riches et comme ça on aura tout fini ». Bien vu Captain Obvious ! Sauf qu’on est pas les seuls à avoir eu cette belle idée…

 

On se détend, sur la photo ma main remet mon cheich en place et elle n’est pas posée sur mon torse pour que je chante la marseillaise…

 

Les gens qui reposent ici se sont fait enterrer volontairement TRÈS profondément (le max fut à 6-7m de profondeur avec que de la caillasse à dégommer et à remonter dans des seaux) pour éviter que l’on pille leur tombe bien chargées en petits cadeaux. Parce que OUI ! Les morts eux aussi sont sensibles aux petites attentions !

 

Vue de la nécropole depuis un drône

 

Mais beaucoup de gens, plus mal-intentionnés, se sont fait la même réflexion que nous…

En général, si tu passes une semaine à creuser un trou bien profond, quand tu touches le fond, tu racles tout et tu ne laisses RIEN ! Et comme entre les funérailles et notre arrivée il s’est écoulé à peu près 2000 ans, pleiiiiiiiin de gens ont creusé ! Donc au bout du bout, il ne reste vraiment que dalle….

 

Photographie de fouilles Archéologiques en Mongolie

Beh là, il ne reste que les fémurs et les tibias en place… Je crois, si mes souvenirs sont exacts, que les pieds étaient eux aussi en connexion. Ça veut dire que les voleurs ont tout tiré, sauf les bottes.

Cette année fut quand même particulièrement exceptionnelle vis à vis de nos échanges et collaborations avec l’équipe mongole… Mais ça, c’est pour le prochain article !

En attendant, je vous laisse quelques images d’ambiance de la mission, des fouilles, des objets retrouvés et reconstruits, car malgré tout, les pièces sont belles et méritent d’être montrées !

 

 

↓ Ça vous a plu ? Faites faire le tour du monde à cet article ! (rien que ça, oui)
↓ Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire ! (ça nous fera grave plaisir)

Vous aimerez aussi...

24 réponses

  1. Très jolies photos, et le sujet est intéressant !!! C’est fou que tout ait été pillé !!! En tout cas ça a dû être une expérience très particulière et très constructive 🙂

    • Nicolas dit :

      Merci pour ton message!!
      C’est toujours super de retourner là-bas et de retrouver des amis, ce qui rend les choses encore plus enrichissantes! Et oui Tout est pillé car, comme la Mongolie est de confession bouddhiste, les voleurs se disent que, une fois l’âme du défunt partie, on ne risque plus rien à aller récupérer quelques trucs? Donc pas de remords…

  2. C’est le genre d’expérience qui doit être crevante, mais fascinante à vivre! De découvrir, petit à petit les ossements (s’il en reste^^) et quelques objets et se demander qui étaient ces personnes et comment elles vivaient! Merci d’avoir partagé avec nous ces fragments de vie et de mort Nico!

    • Nicolas dit :

      Merci pour ton message. Ce genre d’expérience fait revivre les gens et ça c’est vraiment unique. Comme si tout continuait au delà du temps.
      On en revient pas forcément changé mais un peu plus complet… Tu verras la suite et fin de l’histoire dans quelques semaines 😉

  3. Sonia dit :

    Bon déjà tout d’abord et avant toute chose, je ris ! J’en suis pas au point de me moquer parce que j’ai moi-même expérimenté l’indigestion à l’étranger mais je ris quand même 😉 tons tyle d’écriture est drôle et nous emmène j’adore !
    Je suis allée en Mongolie l’année dernière et je n’ai toujours pas écrit d’article dessus tant l’émotion que j’y ai ressentie dépasse les mots. J’ai aimé te lire ça a dû être une expédition géniale et hyper stimulante !

    • Nicolas dit :

      Merci pour ton message, L’indigestion en pays étranger et avec ton coprs qui te dit : » Je ne gère rien et tu ne gères rien » est quelque chose que l’on oublie d’expérimenter en France 😀
      ça fait parti du voyage en fait 😀

  4. Jemangedetout dit :

    Merci beaucoup de nous faire voyager ! Tes photos sont très belles et donnent envie de découvrir se pays un peu oublié ..

    • Nicolas dit :

      ça tombe bien que ton pseudo soit : « Jemangedetout » parce que là bas il vaut mieux 😀 quoi qu’un jour nous avons eu droit à un abattage de Taureau à la hache et ce en pleine tête, autant te dire que mon pseudo etait, à ce moment là, « jemangepasdeviandeetjesaisencorepluspourquoi » 😀
      Ceci etant oui il faut aller voir ce pays 🙂 J’aime vraiment ses paysages et ses habitants.

  5. Ahhh la Mongolie !! Merci pour cet article ! C’est un pays que je rêve de découvrir, en profondeur.

    • Nicolas dit :

      Et bien je te le conseille surtout que ça d’ouvre de plus en plus au tourisme, donc c’est assez facile d’y aller et de faire un tour de la Mongolie avec les chauffeurs locaux qui sont sûrs et qui connaissent bien les pays pour le découvrir. Je te le recommande 10 000 fois.

  6. Noemi dit :

    Fascinant cet article !
    Hyper intéressant de voir ça de l’intérieur. Tes petits commentaires font parfois sourire.
    Merci pour le partage !

    • Nicolas dit :

      Merci pour ton message, la suite et fin de ce périple arrive bientôt, ça sera un peu plus avec de « vraies » photos de voyage et un peu moins archéologique 🙂

  7. ANDRE dit :

    Superbe découverte, peut etre une destination pour nous un jour mais pas archeologique 😉 !

  8. JoyOutside dit :

    Merci pour cet article si intéressant ! Mon copain rêve de découvrir ce pays, il semble tellement riche, ça doit être incroyable d’être sur place !

  9. Jolies lueurs dit :

    Sacrément intéressant comme façon d’aborder ce pays et le voyage 🙂
    Je compatis à ton indigestion foudroyante qui n’a pas dû être un moment fort agréable !

  10. paola dit :

    Très intéressant comme expérience ! ça donne envie !

  11. LAURANE dit :

    Une super expérience 🙂
    Un pays qui pourra bien m’intéresser !

  12. Marie dit :

    C’est fascinant ce travail… Ça m’intrigue, interpelle à chaque fois que je lis un de tes articles! Ça fait voyager et ça fait sortir de cette société un peu folle, un truc où on remet les pieds à terre!

    • Nicolas dit :

      D’ici peu je posterai la dernière partie du voyage en Mongolie avec les coutumes locales et les rencontres faites lors de ce voyage. j’espère que ça te plaira 😉 😉
      Merci pour ton message!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *