Photo Highway

Charles S., grand écrivain des temps modernes, qui a publié, entre autres, les célèbres ouvrages : “ C’est normal si tu te gèles en hiver c’est parce que tu es végétarien” et “J’ai poncé l’armoire de la maison de campagne pendant 37 heures et 45 minutes, vous allez bouffer de cet exploit personnel à tous les repas est mon papa.

Et ce cher papa me dit toujours qu’il existe une loi basée sur un équilibre inébranlable appelée la loi des 80/20.

gif-audrey-hepburn

Cette loi sous-entend que 80% du boulot se fait en 20% du temps et que les derniers 20% du travail se font en 80% du temps (et inversement). Et effectivement il a raison… Comme quoi nos parents ne racontent PAS que des conneries – à peu près 20% du temps.

Je me suis souvent dit, à chaque fois que j’essaye d’expliquer mon travail de photographe, qu’il y a une partie de fantasme dans l’esprit de certaines personnes peu au courant des métiers indépendants, qui réduisent mes propos à : “Le mec tranquille qui stresse pas, qui fait des photos de nanas à poil, clic clac c’est dans la boite et envoie la caillasse….” Alors que les autres se cassent le cul dans de vrais métiers durs (sans nana à poil) .

gif photographe

Je ne remettrai pas en question le fait que oui mon métier ne sauve pas des vies… et qu’il est bien moins pragmatique qu’un maraîcher, un artisan ou qu’une personne travaillant dans le médical (qui sont à mes yeux de véritables héros.) Bon bref tout ça pour dévoiler un peu l’envers du décor d’un photographe.

Il y a peu de temps, une commande portant sur les statues de Paris m’a été faite. Le but était d’avoir une vision / interprétation afin d’en sortir quelque chose de nouveau pour un Salon/galerie. Trop cool comme projet !!

Photographie © Nicolas Sénégas

 

Un travail de ce genre sous-entend pas mal d’étapes :

  • faire un point sur le web pour checker les spots où il y a des sculptures
  • tout cartographier
  • établir des budgets
  • un rétro planning en lien avec la météo
  • et, le meilleur moment, se promener dans Paris plusieurs jours en cherchant des angles, des sensations.

——————————————-> 20% du temps

  •  et pour finir, retoucher tout ça

——————————————–> 80% du temps

Autre détail, là nous ne sommes que dans la phase numérique (80% du temps) n’oubliez pas qu’il y a aussi  :

  • la phase tirage sur papier (tirages test + bons à tirer, et oui parce qu’il y a aussi les allers et retours afin de valider les tests et ne pas partir dans une idée complètement à côté de la plaque et refaire tout le boulot de E à Z – 80% de l’alphabet…)
  • conditionnement
  • plaquettes pubs
  • envoi et accrochage expo pour la Galerie etc…

Bref c’est long !

Passons maintenant au visuel. Ce que vous voyez à la fin… En gros, vous ne percevez que 20% du travail effectué créé par les 80% du temps de retouches (et parfois vous n’en verrez que 5 %) et c’est là que ça devient drôle.

Savez-vous ce qui est le plus dur dans la photo de statues parisiennes ?

  • Pas le temps de pose -> Les statues ne bougent pas.
  • Peut être la hauteur des monuments ? -> On peut gruger en grimpant un peu partout.

Non ! Le plus compliqué c’est de nettoyer les fientes de pigeon ! Et si c’est pas le guano ce sont les piques qui empêchent ces pigeons de transformer les monuments en chiottes pour Colombidae.

Et ça, vous ne le voyez pas mais ce sont ces pigeons les responsables de ces 80% du temps de travail de retouche sur ce boulot…

Démonstration

Là vous avez le avant/après (je vous épargne la partie étalonnage des noirs et blancs pour donner du relief, le travail des ombres et nuances de gris pour avoir un beau rendu noir et blanc…)

Before-After / Photographie © Nicolas Sénégas

Là vous avez le avant/après avec en bleu ce que j’ai enlevé pour donner l’effet planant (et ce que j’ai recomposé) et en rouge tout ce qu’il a fallu nettoyer sur la statue.

Before-After / Photographie © Nicolas Sénégas

 Dans le détail, ça donne un truc comme ça.

Before-After / Photographie © Nicolas Sénégas

Moralité

À la fin, personne ne se rend compte de ce qu’il s’est passé, mais pourtant, avant d’arriver à une image sur laquelle quelqu’un s’arrêtera quelques secondes, il y a un temps incroyable qui s’est écoulé… et ce n’est que du temps technique, n’oubliez pas qu’il y a aussi le feeling, les sens, l’émotionnel, l’oeil, le sujet, le modèle et ça c’est 1240% de la photo…

Before-After / Photographie © Nicolas Sénégas
Before-After / Photographie © Nicolas Sénégas

Pour voir la série complète vous pouvez aller ici !


Ça vous a plu ? Faites faire le tour du monde à cet article ! (rien que ça, oui)
↓ Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire ! (ça nous fera grave plaisir)

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Très beau travail au résultat surréaliste et fun.
    Bravo!

  2. Lourenço dit :

    Intéressant le topo sur la photographie de statues, avec les photos avant/après. Et à l’arrivée : de belles images.
    p.s. : en français « checker les spots » se traduit par « chercher les endroits », mais ça fait moins chic, of course.

    • Nicolas dit :

      Merci Alain,
      J’ai pensé faire l’article avec des expressions en Mandarin pour nos amis Sino-Français, mais je me suis dit que l’Anglais toucherait plus de personnes.
      非常感谢

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.