Casoar

 

Il y a un an, j’ai pris en photo l’ami Pat, avec une envie, peindre et encore peindre. J’ai laissé traîner ces images tout ce temps sans réellement pouvoir m’expliquer pourquoi je n’avais pas envie de les retoucher.

Parfois le chemin m’importe plus que la destination, et si j’ai adoré les produire et revenir à mes premières amours ☜, les finaliser m’emballait vachement moins.

Puis il y a quelques jours, en face de quelqu’un qui découvrait mon travail ☜ et ses contraires, entre vision onirique ☜ et vision authentique ☜, entre transformations ☜ et réalités ☜, j’ai dû répondre à cette question :

Qu’est-ce que tu préfères entre les deux ?

J’onomatope évidemment, le temps de me faire mes scénarii et si dans ma tête.

Et si dorénavant je ne pouvais réaliser que des images sans artifices ?

Et si dorénavant je ne pouvais réaliser que des images avec surdose de métamorphose ?

Bim, le contraire me manquerait fatalement !

Me voilà entrain de penser à ces photos, à même ressentir un manque de matières et de couleurs… Besoin de les déloger des combles, vite !

 

 

 

Photographie © Nadia Wicker

 

Vous aimerez aussi...

19 réponses

  1. Marie dit :

    C’est magnifique… Je suis sacrément terre à terre comme fille mais la photo m’a vraiment touchée. Je pense que d’avoir lu tes mots et d’adhérer complètement à ce que tu dis, a joué en faveur de l’émotion! J’aime beaucoup votre blog, une belle ouverture sur tout plein de belles choses! J’arrête après on va tomber dans le mielleux 😀

  2. Ena dit :

    Le genre de photo, la première en gros, où tu restes un peu scotchée devant. Ce qui frappe c’est le regard. Il est super expressif et il contraste tellement avec la peau…c’est vraiment très beau. C’est vrai qu’en général j’aime bien les métamorphoses, mais tes visions authentiques, je les trouve toujours belles et justes.

  3. Julie Cahier dit :

    ce que je trouve intéressant fab sur ton article – au délà de la qualité de ton travail artistique – c’est que tu partages avec nous ton introspection créatrice avec tes tiraillements intérieurs. Tout comme toi je suis convaincue que le chemin importe plus que sa finalité

  4. Je suis comme Enaëlle, j’adore la première photo où seul le regard transparaît, elle est vraiment frappante! Et en même temps, la dernière où ton ami a le nez rouge, on dirait un peu un père Noël déjanté, qui n’aimerait plus Noël^^

  5. Cindy dit :

    La photo dans l’article et la bleue foncée *_* ces deux photographies sont tellement touchantes et belles ! Le regard est juste incroyable.

  6. La photo d’origine est vraiment captivante !!! On dirait qu’il essaye de nous dire quelque chose 🙂

  7. Je ne sais comment le dire, mais je trouve ces photos assez hypnotisantes. J’aime beaucoup la 3eme et la 5 ème photo :). Ce sont celles sur lequel mon regard c’est rapidement porté, surement à cause des couleurs :).

    Beau travail.
    Noémie xx

  8. C’est magnifique, je ne savais même pas que l’on pouvait faire cela ! (oui je suis novice en art)
    Merci et bravo !

  9. WickerDavid dit :

    Magnifique!

  1. 7 octobre 2017

    […] envie de faire, sans penser but mais en pensant réalisation, parce que comme je le disais déjà ici ☜, le chemin importe parfois plus que la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *