2 jours à Amed

Après notre passage express à Canggu et nos premiers jours à Ubud, direction Amed !

Deux jours à Amed - www.monkeydose.com

On y débarque en enchaînant les conneries, Nico perd des thunes, moi je perds mon téléphone. En retournant tout Amed on ne retrouvera pas les thunes mais on retrouvera mon téléphone. Dans mes affaires.

Deux jours à Amed - www.monkeydose.com

Entre le décalage horaire, la chaleur et les longues heures de marche à Ubud (on avait zappé de lancer la procédure permis international donc pas de scooter et on a préféré la jouer pas téméraire en respectant le deal pas de permis, pas de vespi), on s’est dit qu’on était peut-être un petit peu claqué !

Du coup, plutôt que de faire une halte rapide d’une journée et d’une nuit comme c’était prévu, on décide de rester un peu plus longtemps et de se poser (si vous cherchiez encore le fil rouge de ce voyage, je vous aide, c’est la bipolarité temporelle).

Et alors ?

Pendant 2 jours, on s’est donc simplement prélassé, sans chercher à impérativement faire et voir le maximum de choses.

Et ça tombe bien, Amed, c’est un petit village de pêcheurs vraiment super tranquille.

Deux jours à Amed - www.monkeydose.com

Seuls dans les warungs, seuls à la piscine, (presque) seuls sur plage de sable noir. De quoi pouvoir aussi se poser avec les locaux et papoter. Ok la communication s’est parfois enrayée. Quand Nico s’est vu acheter des plumes à la place d’ergots métalliques, on a saisi que l’échange verbal n’avait pas été géré à la perfection.

Les combats de coqs se dessinent en filigrane au fil des pas dans le village. Les coqs sont partout, sous les cloches ou dans les mains de leurs propriétaires, pour des massages préparatoires.

Photographie © Nadia Wicker / Deux jours à Amed - www.monkeydose.com

On déclinera toutes les invitations à assister à un combat de coq, les découvertes culturelles ayant clairement leurs limites 😉

On leur préférera la cueillette de bois flotté, l’apéro à la bière locale bien calés dans la piscine avec coucher de soleil en tableau, la lecture sur chaise longue, les tests d’apnée. J’en profiterai aussi pour photographier Nico !

Photographie © Nadia Wicker / Deux jours à Amed - www.monkeydose.com

Pour découvrir où dormir à Amed c’est par là !


Ça vous a plu ? Faites faire le tour du monde à cet article ! (rien que ça, oui)
↓ Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire ! (ça nous fera grave plaisir)

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. Pareil que pour Ubud!
    Photos enivrantes et rêveuses

  1. 1 décembre 2016

    […] très vite on vous racontera Ubud, Amed, Gili Air et Gili Meno […]

  2. 7 mars 2017

    […] ☞ Canggu, ☞ Ubud et ☞ Amed, on décide d’aller du côté des 3G, les îles Gili […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.