5 jours à Gili Air

Après ☞ Canggu, ☞ Ubud et ☞ Amed, on décide d’aller du côté des 3G, les îles Gili !

(Oui je suis à la méga-ramasse, je viens boucler le récit du périple de l’année dernière) (J’aime les choses bien faites)

Gili Trawangan, Gili Meno et Gili Air sont 3 petites îles qui s’enchaînent entre Bali et Lombok. 

 

Le résumé des 3G :

Gili Trawangan : du bruit, du monde, de la fête, de l’australien gaulé et imbibé.

Gili Meno : rien. Ah si, en arrivant à gauche puis tout droit… ah non toujours rien.

Gili Air : un mix de Gili Trawangan et Gili Meno.

Pour l’amour du risque on posera le pied sur Gili Air.

Gif Oh you crazy

Mais avant, l’ami Google se l’était joué Doctissimo au moment des recherches des moyens de transport Amed/îles Gili, et dans mon caillou se passait en boucle le drama on va tous mourir noyés ou brûlés vif par l’explosion du bateau.

Gif little girl scared

 

Du coup, à Amed, on est allés faire les gros bâtards en observant un départ de bateau la veille du nôtre. Et comme on était bien confiants, on est aussi allés demander à des français qui tenaient un club de plongée si on allait mourir ou si on allait pouvoir venir raconter de la merde ici et avoir honte.

Nous voilà donc !

À titre d’info, on évite de se faire un revival ado en prenant la place au fond du bus bateau. C’est douche assurée.

Le premier arrêt est à Gili Trawangan. Des gens descendent et pendant ce temps, je chiale de voir cette eau turquoise. C’est la première fois que je vois ça et je trouve ça fou et tellement beau.

Eau turquoise, Gili Trawangan, Indonésie

Deuxième arrêt à Gili Meno, le bateau continue de se vider.

Troisième et dernier arrêt à Gili Air. C’est notre tour !

Pas de voiture et pas de motos (ô joie !). Pour se déplacer il y a les vélos, la marche ou les chevaux. Nos bagages ne pouvaient pas se prendre à vélo, et aucun de nous ne souhaitait infliger son poids aux chevaux. Autant vous dire qu’on a sué pour se trouver notre point de chute!

 

Photographie d'une hutte, Gili Air, Indonésie

Petite hutte mignonne

Après de longues minutes de marche et une halte descente de nourriture, on trouve notre bonheur !

On se cale bien jouasses mais un bruit continu vient perturber la détente : la clim de la hutte voisine.

Mon calme l’emporte – on ne va jamais dormirje vais péter les plombsça y’est je suis vénère : je file chez les voisins demander si la cohabitation avec la clim se joue aussi la nuit.

« Oui bien sûr on ne supporte pas la chaleur »

Pars au ski non ?

Bref, j’ai souri poliment et j’ai demandé à changer de hutte. Et j’ai bien fait ! On a eu droit au calme absolu !

Et alors Gili Air ?

Pour commencer, je ne crois pas que ce soit l’endroit où il faut aller si l’envie est de bronzer et de se baigner.

On a pas exploré toute l’île mais oubliez la serviette au bord de l’eau, le sol est jonché de coraux morts, et pour la baignade, il faudra faire déguster un peu vos petons et traverser les barrières d’algues !

Mais…

C’est assurément notre coin de paradis…

On s’y est senti tellement bien. Tout avant nous semblait déjà simple, mais là on atteignait carrément l’incompréhension : « c’est possible d’être bien à ce point !?« 

Les journées étaient rythmées par les balades à vélo, le yoga, les binouzes posés sur un arbre, le snorkeling, les massages, la bonne bouffe, la piscine… Le paradis je vous disais.

Alors oui tout ça on peut le faire ailleurs mais je ne sais pas comment l’expliquer, on a eu un coup de coeur pour cette île.

Et puis c’est ici que j’ai découvert pour la première fois le snorkeling !

J’aurais pu en pleurer. À quelques mètres de la plage, un autre monde. Je ne crois pas avoir connu si souvent des sentiments contraires tant entremêlés… J’éprouvais un bonheur immense de découvrir ce qu’il se passait sous l’eau mais je prenais aussi conscience à quel point l’Homme n’est pas censé s’imposer propriétaire de la nature. Je découvrais vraiment au autre monde, comme si je ne devais pas être là et qu’on me donnait une chance énorme d’ouvrir une fenêtre pour entrevoir. C’était magnifique…

Il y a aussi eu les marées basses pour découvrir toute la beauté de ce monde ! C’est là que j’y ai vu ma première étoile de mer !

Je n’arrive pas à m’étendre mais je crois qu’il me suffit de vous dire qu’on y retourne dans deux mois pour comprendre qu’on a vraiment aimé !

Gili Trawangan ne nous branchait pas cette fois, peut-être qu’on ira jeter un coup d’oeil en mai, mais on s’est quand même laissés tenter par un aller/retour express à Gili Meno !

Je l’annonce, j’ai zéro photos. On est partis avec un biffeton en poche pour se payer à manger et une virée sous l’eau et rien d’autre.

C’est effectivement désert comme raconté, il y a très peu de monde, très peu d’activités et de mouvement. Mais…

Laissez-moi vous conter la plage…

J’ai toujours été attirée par l’eau mais j’en ai aussi eu toujours peur. Je n’y mets jamais un orteil sans imaginer le pire et sans imaginer tout ce qui pourrait me niaquer. L’eau, j’y vais, mais on ne flaire pas immédiatement la détente.

À Gili Meno, j’ai couru dans l’eau. J’ai couru et je me suis jetée. J’ai fait la planche.

L’angoisse était toujours là hein, nichée au fond du caillou, mais Gili Meno c’est la carte postale que tu as toujours regardée en te disant « moi je veux aller là-bas« . Sable blanc et eau turquoise. Et ça je ne pouvais pas ne pas le savourer…

Ça vous a plu ? Faites faire le tour du monde à cet article ! (rien que ça, oui)
↓ Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire ! (ça nous fera grave plaisir)

Vous aimerez aussi...

24 réponses

  1. Grâce dit :

    Compte-rendu sympa, merci pour la découverte. L’Asie n’est pas encore dans mes projets de voyage. Actuellement, je suis à fond l’Afrique 🙂 A bientôt

  2. Natieak dit :

    Wahou mon dieu, la couleur de la mer <3 C'est une belle découverte d'autant que ton récit est très vivant!

  3. Marlène dit :

    Comme Grâce, l’Asie ne fait pas partie des destinations qui m’attirent en priorité… mais j’aimerais bien un jour y aller pour voir si mon manque d’enthousiasme était justifié ou pas 🙂 Les petites îles auraient tendance à m’attirer, le côté « aventure et découverte » sans doute 🙂

    • Nadia dit :

      Je n’ai été « qu » ‘en Indonésie et au Vietnam, les deux m’ont fait me sentir comme à la maison ! Mais les goûts et les couleurs ça ne se discute pas 😉

  4. Ena dit :

    Quand tu te sens tellement bien là où tu es au moment où tu y es que tes doutes et tes peurs ne font plus le poids (même pour un moment), c’est si bon! On sent dans tes mots que tu as aimé 🙂 Merci pour ce partage! Hâte d’être dans 2 mois alors? 😉

    • Nadia dit :

      Tu as bien décrit mon état !! Plus de doutes et plus de peurs, c’est exactement ça… On se sent bien plus léger !
      Olala hâte oui ! Mais le temps passe tellement vite que ce sera vite demain 😀

  5. Roxane dit :

    Oh ouwa. Ca donne des envies d’évasions … j’ai tjs rêver partir à Bali. Je ne l’ai encore jamais fait. Je ne connaissais donc pas ces îles mais ça me laisse rêveuse … Merci pour le partage !

  6. Ca donne tellement envie … je crois qu’on est tous en quête d’un petit espace de paradis où l’on se sent vraiment bien ! Ça vaut tellement le coup d’oublier bronzage et serviette de plage 🙂

  7. lucie dit :

    je suis une amoureuse des iles et surtout des iles les moins habitees possibles! Ca devait etre super. J’en avais jamais entendu parler en tous cas

  8. CapricieuZe dit :

    Oh la la mais ça donne tellement envie de tout quitter et d’y aller ! Du calme me ferait le plus grand bien ^^
    Merci pour cet instant d’évasion :-*
    CapricieuZe

  9. Clémentine dit :

    Ça donne tellement envie de s’y rendre. J’ai toujours adoré les Iles, surtout les petites, il y a rien de mieux pour se couper du monde je trouve 🙂

  10. Mercii pour cette Instant <3

  11. karine dit :

    Samedi c’est le 1er août!!! Je boucle mon sac à dos et zou … Bali!!!!
    Ah zut, c’est le 1er AVRIL samedi! 🙁
    Nadia tes photos je les aime tellement que je veux partit maintenant!!!!!!!!!

  12. Sacha dit :

    Faîtes un guide de voyage! on ne s’ennuierait pas en le lisant, ça nous changerait 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *