4 jours à Ubud

Je vous l’ai annoncé ici, dès les premières heures à Bali, on a rien suivi du scénar.

De viens on y retourne à allez on reste plus longtemps en passant par hey en fait on va aller par là, heureusement qu’on s’était pas calé un planning à la seconde et qu’on avait rien réservé !

4 jours à Ubud / Monkey Dose

Et on pète les plombs.

On avait pas planifié grand chose avec exactitude et on avait décidé de voir sur place pour les hébergements. Des amis nous avaient tout de même donné une adresse où dormir à notre arrivée, adresse à Kuta où on ne se rendra finalement jamais, puisqu’au changement d’avion à Singapour nous ferons la connaissance de Christian, rwandais récemment installé à Bali, qui nous proposera de nous déposer chez un losmen (logement chez l’habitant) à Canggu.

Croyez-moi, en guise d’arrivée, on aurait pas pu espérer mieux ! On s’est regardé avec de grands yeux, on s’est dit que c’était trop cool et qu’on avait bien fait de se laisser porter !

Après ce passage express à Canggu, on part le lendemain direction Ubud. On y restera quelques jours et on y reviendra même pour finir le séjour.

Entre ces quelques jours de début et de fin de voyage on aura découvert des rizières de malade, on aura été à la Monkey Forest, on aura été au marché et on aura été voir le kecak, un choeur de percussions vocales accompagné de danses. On aura aussi eu la joie d’apprendre qu’on reviendra l’année prochaine à Bali accompagnés de jumeaux, parce que le Balinais est médium.

On se sera aussi laissé embarquer par un taxi dans un plan touristes merdasse : balade en rizières et découverte d’une plantation de café. On aurait pu apprécier les rizières s’il n’y avait pas eu 100 000 touristes (si si), tous épinglés à leurs perches à selfies.

4 jours à Ubud / Monkey Dose

Quant à la plantation de café, on devait sentir bon le mouton. Accueillis récupérés au pied du taxi, on a fait que suivre une jeune femme qui avait un planning visite bien tapé. 

Pour la petite info utile, c’est dans une plantation de café Kopi luwak qu’on s’est fait entraîné. C’est le café le plus cher au monde apparemment. Fait avec du petit cacaaaa ♫

4 jours à Ubud / Monkey Dose

Des civettes se gavent des baies du caféier, elles en digèrent la pulpe mais pas le noyau, elles te balancent au passage un peu de vuitton et de chanel dessus, et bim, le noyau réapparaît dans les boulettes ! Garcimore, tiens-toi bien.

Pour finir en beauté, je montre du doigt à Nico une civette dans une micro cage. Il me fait remarquer que la cage n’est pas fermée, elle doit pouvoir se balader, ce doit sans doute être une niche pour dormir. Sans la mention Hilton.

De retour en France, je tombe sur ça. La petite bête a complètement disparu à l’état sauvage en Indonésie et je vous laisse lire le reste, pas plus joyeux.

Je me suis sentie con et finalement je me sens con encore aujourd’hui parce que le procédé d’exploitation est le même ici, seul l’animal et le produit changent. Et comme je dégomme encore du fromage, ben voilà la couillonne qui s’offusque d’un truc au point A et l’accepte au point B. On fait ce qu’on peut.. Hey je m’égare ! Mais j’y reviendrai bientôt !

4 jours à Ubud / Monkey Dose

Si si j’ai reviendrai !

Bref ! Je me recale pour vous raconter le marché, la monkey forest, d’autres rizières et le kecak !


Le marché Pasar Ubud

Impossible de manquer le marché d’Ubud, d’autant plus qu’on loge vraiment à côté !

Une première impression pas terrible, j’étais plus appliquée à répéter tidak tidak, terima kasih qui signifie non non merci non non ça ira merci bien non merci beaucoup non non vraiment qu’à regarder tout ce qui pouvait m’entourer !

On y reviendra finalement en fin de journée, avec moins de monde, moins de chaleur, moins de good price for you !, de quoi ces fois-là vraiment apprécier la balade !

Je profite d’une ouverture un peu en hauteur du marché pour prendre quelques photos de ce ballet qu’on voit tous les jours, plusieurs fois par jour, dans la rue, dans les warungs (resto local), chez les losmen, partout : la coutume des offrandes. 

4 jours à Ubud / Monkey Dose

Une tradition fascinante parce que pétard tous les jours sans exception ça fascine c’est beau, tout simplement. Ces offrandes, les Canang sari, sont plus ou moins élaborées, mais qu’elles soient sommaires ou complexes, si vous ne manquez pas le réveil et que vous avez la chance de les voir toutes dans leur état originel, vous ne pourrez que avoir le sourire. Et si vous assistez de près ou de loin à la cérémonie qui entoure les offrandes, vous sourirez doublement ! Les créations sont esthétiques (pas toutes, je le cache pas, quand c’est juste du riz blindé de fourmis dans une feuille de palmier on s’extasie beaucoup moins bizarrement) (quoique vous verrez plus bas que j’aime les fourmis) mais les gestes qui accompagnent les dons sont carrément hypnotiques !


La Monkey Forest

Bon alors pour moi, là, la nature + plus les animaux, c’est le gros pétage de plombs.

4 jours à Ubud / Monkey Dose

On a passé plusieurs heures à regarder et à photographier les singes, et moi j’avais 12 ans. Imaginez ma tête alors quand l’un a décidé de squatter mes épaules et qu’un autre est venu me fouiller la tignasse. Imaginez ma tête quand des petits sont venus sur mes pieds. Bref, c’était le bonheur !


Les rizières paradis

Vanessa si tu me lis. Je n’ai absolument aucun idée du nom de ces rizières mais ce sont celles qui entourent la rue principale d’Ubud. Dans ce qui ressemble à une ruelle qui part de la Jalan Raya Ubud, on aperçoit un panneau minuscule “rice field”. On tente, on marche quelques minutes et au bout, la surprise :

4 jours à Ubud / Monkey Dose

Les photos ne leur rendent pas justice parce que c’est bien plus vaste que ce que vous voyez, c’était vraiment fou ! On ne s’attendait pas du tout à découvrir une telle beauté juste derrière la ville. On y trainera cette fois-ci et on y reviendra encore à la fin du voyage parce qu’on s’y sentait vraiment excessivement bien !

4 jours à Ubud / Monkey Dose

J’ai aussi eu la chance d’observer les fourmis ailleurs que dans les feuilles de palmier !

4 jours à Ubud / Monkey Dose

Le Kecak

Je crois qu’il est possible de voir ce spectacle en journée mais nous y sommes allés en soirée, donc en pleine nuit. Pas pratique pour les photos mais peut-être plus impressionnant qu’en pleine lumière, le kecak étant la danse du feu !

4 jours à Ubud / Monkey Dose

C’était captivant ! Tous ensemble ou scindés en deux groupes, les hommes du choeur effectue la même chorégraphie en synchro ou en vague, et les sons pointent d’une bouche à une autre sans avoir le temps de repérer d’où ils viennent exactement ! J’essaie de ne rien manquer mais tout va très vite !

Quelques femmes se faufilent au cours du conte et on ne peut que fixer davantage le spectacle en découvrant leurs danses. Et leurs gestes ! Les mains dansent tout autant que le corps, c’est très beau à voir.

J’ai commencé la pratique des mudras il y a quelques jours, ces positions de mains qu’on retrouve pour la méditation par exemple (le yoga des doigts, voilà !) et bêtement, il m’a fallu commencer cet apprentissage pour faire le lien avec ce que j’ai regardé, presqu’envoûtée, lors du spectacle. Je dis peut-être une énorme connerie mais j’imagine maintenant que ces mouvements n’avaient pas qu’une esthétique mais également un sens, les mudras étant des gestes sacrés symboliques.

Et tiens pendant que j’écris je me dis que ces visages si concentrés l’étaient peut-être parce que l’efficacité des mudras tient également à la conscience qu’on y porte et aux pensées qui y sont associées. Je m’emballe et c’est pas mon genre (haha !) mais j’aime bien me raconter des histoires. 

Si quelqu’un en sait plus et qu’en fait je fume complètement, n’hésitez pas à partager vos lumières !


Et pour découvrir où manger à Ubud c’est par là !

Et où dormir à Ubud c’est par ici !


Ça vous a plu ? Faites faire le tour du monde à cet article ! (rien que ça, oui)
↓ Vous pouvez aussi nous laisser un commentaire ! (ça nous fera grave plaisir)

Vous aimerez aussi...

22 réponses

  1. J’ai un peu bloqué sur le café… Ca se fabrique pareil partout?
    #j’aiapprisuntruc

  2. Gabrielle dit :

    Super photo! Et ton article m’a fait retrouver le Ubud que j’ai tant apprécié!
    Merci!

  3. ML Déco dit :

    Ces photos me donnent envie d’y aller. Merci pour ce mini voyage !
    ~
    Maud du blog déco : http://www.mldecoration.wordpress.com

  4. Ces photos des singes dans l’eau… <3
    C'est magique de découvrir des danses tellement habitées… ça change des bals musette de chez nous ^^
    En tous cas ça a l'air d'être un voyage mémorable 🙂
    Et sinon je te féliciterai bientôt pour les jumeaux alors ;p

    • Nadia dit :

      Les singes pfiou ! J’aurais pu rester des heures et des heures à les regarder… Quand il se sont mis à jouer dans la flotte c’était fou !
      C’était tellement un voyage de dingue qu’on a déjà repris nos billets !
      Eh bien écoute si un jour je dois avoir des enfants, je serais ravie que tu me félicites pour des jumeaux 😀 Bim deux d’un coup et on en parle plus !

  5. Je suis fan de ta façon de raconter. Il y a du rythme, de l’humour… tout ce que j’aime ! ça donne très envie en tout cas !! … Les photos sont superbes, et moi qui ne connait pas du tout Bali, je dois avouer que je le découvre sous un autre angle (par rapport au surement très classiques photos de plage ;-)). Bon et du coup sur la question des enfants, te voilà fixée !! 😛

    • Nadia dit :

      Merci beaucoup ! Je te renvoie le compliment !
      Vraiment je ne m’attendais pas à ce qu’un voyage me plaise tant, et en fait il ne doit pas se passer un jour sans que j’y repense (tellement qu’on y retourne dans quelques mois !)
      Je ne peux que conseiller d’y aller (en hors saison !), c’est vraiment magique. Les gens, la verdure, la simplicité, la bouffe, la tranquillité… Il y fait vraiment bon vivre !
      La dame qui m’avait fait cette prédiction ne se sera pas totalement planté, on retourne effectivement à Bali ! Mais tut tut pas encore cette année les jumeaux 😀

  6. Je savais pour le café le plus cher au monde! Je me demande toujours qui a eu l’idée la première fois…

    Pour les singes : WOW <3 C'est super concept avec Monkey Dose 😉 J'en ai vu plusieurs lorsque j'étais dans la jungle en Amérique Centrale. C'est spécial parce que certains ont des traits humains.

    • Nadia dit :

      Tiens c’est vrai, ça vaudrait le coup d’essayer de savoir comment et d’où est venue cette idée bien bien chelou !
      Pour les singes (merci !) je pense que c’est justement pour ces traits très humains qu’ils sont aussi si fascinants !

  7. Wow, vos photos sont magnifiques et donnent vraiment envie de découvrir cette ville! Quel changement cela doit être de nos villes européennes! Merci de partager cette expérience!! Passe une bonne soirée 😉

  8. Yael dit :

    Comme je l’ai dit sur FB, vu ça collait bien (thématiques) et que l’article m’a plu (et m’a appris au passage une info dont je n’avais pas connaissance)… hop, partagé sur la page FB de Tribu Etik (facebook.com/tribuetik) ! Il est vraiment super, ton blog… atmosphère, ton, design, tout. Bienvenue si un jour ça te tente pour écrire un article invité sur Tribu Etik (le site / blog) 🙂

  1. 1 décembre 2016

    […] très vite on vous racontera Ubud, Amed, Gili Air et Gili Meno […]

  2. 1 décembre 2016

    […] notre passage express à Canggu et nos premiers jours à Ubud, direction Amed […]

  3. 7 mars 2017

    […] ☞ Canggu, ☞ Ubud et ☞ Amed, on décide d’aller du côté des 3G, les îles Gili […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.